27 février 2014

Après "Copé dans le piscine", "Copé dans la nasse"?

Rappelons que tout accusé est présumé innocent, a fortiori quand l'accusation ne provient pas (encore?) de la justice. Mais il nous est permis de dire que le rapport décomplexé que Copé se vante d'entretenir avec l'argent "synonyme de réussite" risque, cette fois, de lui jouer des tours. _________________ Le Président de l'UMP (controversé: rappelons dans quelles conditions il a conquis sont fauteuil) est clairement accusé de favoritisme, y compris par des éminences de son parti. Il annonce son intention de "porter plainte"...... [Lire la suite]