___________________________________

calimero

Par  (texte)

cpDécidément, la maxime chère à Jacques Chirac correspond tout particulièrement à Jean-François Copé : « Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille. » La dernière en date, dans son propre fief, n’a sûrement pas fait rire l’ex-leader du premier parti de droite. Pourtant, du fait des soucis judiciaires qui l’ont obligé à mettre pour un temps ses ambitions élyséennes sous le boisseau, celui qui est aussi maire de Meaux s’astreint depuis un an à une stricte cure « no média », se contentant d’une réunion interdite aux caméras avec les adhérents de son micro-parti Génération France, et de poster des cartes postales virtuelles sur son blog flambant neuf. Mais le syndrome du Calimero dont il semble atteint vient encore une fois de se vérifier.

Vengeance informatique

Que l’on aime ou non l’homme ou l’homme politique, c’est en tout cas une première dont il aura cette fois été victime : être insulté par horodateur interposé ! Samedi 30 mai, selon une information de M6, des centaines d’habitants de la ville de Meaux ont eu cette étrange surprise en recevant leur ticket d’horodateur : y figuraient des messages insultants à l’égard de Jean-François Copé, dont  "Copé voleur".

cop2Le cabinet du maire a indiqué qu’il allait porter plainte. Le commissariat de Meaux, chargé de l'enquête, soupçonne un employé de la société qui gère l'exploitation des parkings de la ville, licencié le matin même, d’avoir piraté l’appareil.

"Il y a de fortes chances qu'il s'agisse effectivement de l'un de nos collaborateurs, puisque, pour inscrire des messages sur les tickets distribués dans nos parkings, il faut pouvoir accéder à notre système informatique, disposer d'un identifiant et d'un mot de passe. Mais nous avons aussi pu être victimes d'un hacker", a indiqué Lise Botrel, directrice de la communication de l’entreprise Q Park, au Parisien, précisant qu'elle comptait également porter plainte contre X.

lepoint.fr