21 février 2016

Verdun (2)

La Voie sacrée, premier effort logistique d'ampleur "industrielle". La guerre entre dans une autre dimension, sous la conduite de Pétain. Une ville et neuf villages martyrs. Pétain limita au minimum ces assauts pour le communiqué chers à Joffre, ce qui lui valut la sympathie des Poilus et explique en partie la suite, deux décennies plus tard. La tâche principale des avions: régler les tirs d'artillerie. 700.000 victimes dont 80.000 disparus. Chaque année, la terre restitue des ossements. de 60 à 80 millions d'obus,... [Lire la suite]
Posté par borghesio à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2016

Verdun (1) C'était il y a cent ans, la boucherie commençait au nord de la citadelle.

  Une superbe page du Monde, concernant un destin individuel de médecin combattant. Verdun : " C'était une boucherie inouïe "Thomas Wieder - C'est un petit paquet de feuilles jaunies par le temps, qui sommeille aujourd'hui dans le tiroir d'une vieille commode. Une vingtaine de pages noircies d'une écriture fine, qui racontent l'une des semaines les plus sanglantes de l'histoire de France.http://www.lemonde.fr   *************************************** 10 chiffres pour comprendre la bataille de VerdunDix... [Lire la suite]
Posté par borghesio à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2016

Il y a cent ans... Verdun et ses 700.000 morts

"Verdun, juillet 1916", tableau de François Flameng (1856-1923)   PHOTOS. Il y a 100 ans, "l'hyperbataille" de Verdun aux 700.000 morts"L'hyperbataille de Verdun." Ainsi s'intitule l'exposition lancée par le musée de l'Armée pour commémorer le centenaire de cet affrontement d'une ampleur inouïe, qui fit environ 700.000 morts entre le 21 février et 19 décembre 1916. Photos et peintures emmènent le spectateur dans les tranchées, les combats, la mort.http://tempsreel.nouvelobs.com  Et... [Lire la suite]
Posté par borghesio à 14:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
26 octobre 2015

Tout est bon, pour justifier la haine et le mépris que quelques-uns de ces Français éprouvent envers la France.

… et en ce domaine, Giesbert (qui sévit toujours au Point) n'est pas manchot comme le prouve un de ses récents éditoriaux qui mélange contre-vérités et interprétations pour le moins abusives. Jugeons par nous même : C'est de Gaulle qui, contre l'évidence, imagina l'un des plus grands dénis du XXe siècle, mythe fondateur de l'après-guerre : après la débâcle de 1940 et la collaboration qui s'ensuivit, ce ne sont pas les Alliés anglo-saxons qui auraient libéré notre pays, non, mais les Français eux-mêmes : les nazis se... [Lire la suite]
01 septembre 2013

Après le “droit d’inventaire”, Jean-François Copé reconnaît le rôle de la France dans la colonisation de l’Afrique .

    La trêve politique estivale aura été de courte durée, et Jean-François Copé a semble t-il décidé de marquer les esprits. Après avoir autorisé un droit d’inventaire sur la période 2002-2012 et sur l’action de Nicolas Sarkozy, le président de l’UMP a ouvert un nouveau débat au sein de sa famille politique. Selon ce dernier, il existerait une «possible responsabilité française dans la colonisation de l’Afrique au cours de l’Histoire» C’est en effet après la consultation de plusieurs articles de l’encyclopédie en ligne... [Lire la suite]
Posté par borghesio à 02:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 août 2013

Il y a deux-cent-vingt-quatre ans... On abolissait les privilèges de caste.

  J'ai beau penser comme Clemenceau que la Révolution française est un Bloc qu'il faut considérer comme tel, cet épisode est pour moi le plus beau, tant au niveau du symbole que de ses conséquences, et de son déroulement. Cette nuit fut sans violence et c'est sans doute le seul moment notable de la Révolution, avec la Fête de la Nation du 14 juillet 1790*, qui a cette qualité: un moment de fraternité.  * Ce que l'on célèbre en réalité chaque année à cette date, et non pas la prise de la Bastille. Au cours de la nuit... [Lire la suite]
03 août 2013

Les enfants maudits de la Petite Roquette - Reportage d’Henri Danjou (1929) (2)

(suite) Première partie (lien) Joies et tristesses de la vie du prisonnier « Les cachots ! Il y en a dix, disposés à côté du guichet central des gardiens. Je n’en ai vu qu’un. J’ai reculé d’effroi. J’ai lu le rapport d’un directeur sur ces cercles de l’enfer. Les cellules de punition, disait-il, sont très impressionnantes et les enfants en général en éprouvent un certaine frayeur. Il convient de n’en user qu’avec une certaine circonspection. Avec circonspection ! Les cellules sont peintes en noir, et meublées d’un seul matelas... [Lire la suite]
02 août 2013

Les enfants maudits de la Petite Roquette - Reportage d’Henri Danjou (1929) (1)

  Un jour à la Petite Roquette     La Petite Roquette était une prison de Paris, non loin du cimetière du Père-Lachaise. Conçue par l’architecte Louis-Hippolyte Lebas suivant le modèle panoptique, elle fut construite en 1836. D’abord prison pour enfants, elle devint par la suite une prison de femmes. L'auteur de ce blog se souvient d'être passé plusieurs fois au cours de son enfance devant cette prison qui le terrorisait (même si elle ne recueillait alors que des femmes adultes)   Texte de l’article d’Henri... [Lire la suite]