Le blog de benjamin borghésio

Le bagne de Guyane...

devil's island viiPresque trente ans de recherches qui sont progressivement consignées sur ce site dont je suis l'auteur. bagnedeguyane.fr  (lien) Consultations, critiques, informations complémentaires et suggestions sont évidemment bienvenues. Inscription possible à la lettre qui vous tiendra informé de toute nouvelle parution (sur le site, colonne de gauche, en haut) Cette note demeurera en tête de blog.

Posté par borghesio à 17:20 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


21 septembre 2016

Ce caïman d'Amazonie reçoit de la visite...

 

caiman

Source: nouvelobs

Posté par borghesio à 16:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2016

Gilvan Samico (1928 - 2013).

Trois ans après sa disparition, la biennale de S. Paulo rend hommage à Gilvan José de Meira Lins Samico, artiste nordestin (né à Recife)

 

samico1

Ascensão

samico2

A Fonte.

Le site officiel : http://www.samico.art.br/inicialportugues

 

Gilvan Samico

Gilvan Samico official site. Bio, works, exhibitions, sales, contacts in USA and Brazil. Biografia, obras, exibições, contatos nos Estados Unidos e Brasil.

http://www.samico.art.br

 

 

C'est un de mes voeux les plus chers... Etre à São Paulo pendant la biennale. 

Posté par borghesio à 13:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2016

Il y a trente-cinq ans...

XVM0d8950dc-7c50-11e6-9ef5-d234889e3a0a

(source: Figaro)

 

Peine de mort : le long chemin vers l'abolition

Le 18 septembre 1981, la France abolit la peine de mort. Le président socialiste François Mitterrand, qui avait promis lors de la campagne présidentielle d'abolir la peine de mort, charge le garde des Sceaux Robert Badinter, dont il est proche, de mener à bien cette mission.

http://grand-angle.lefigaro.fr

 

Le 18 septembre 1981, il y a 35 ans, l'article 1er «La peine de mort est abolie» est adopté par 369 voix contre 113. 

1519418_3_fdf6_robert-badinter-et-francois-mitterrand-le-30Il en fallait, du courage, pour promettre l'abolition pendant la campagne électorale, face à un peuple qui était majoritairement opposé à cette dernière. Il en fallait encore plus pour tenir cette promesse, en déléguant Robert Badinter qui subit un tombereau de calomnies, de haine, d'invectives immondes (seule Simone Veil, quelques années auparavant fut autant agressée)

Félicitons nous que malgré le terrorisme, (presque) aucun leader d'opinion "qui compte" ne sombre pas dans la démagogie abjecte en réclamant son rétablissement.

benjamin borghésio

Posté par borghesio à 11:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2016

Prendriez vous cet homme en autostop?

______________________________________

 

valls

 

A noter que l'air furibond affiché par Valls est partie prenante de sa stratégie de communication. C'est pour cela que je le "chambre", étant rétif au délit de sale gueule dont Mélenchon est victime: "Méluche" sourit beaucoup, on ne le photographie guère ainsi, quand en plus on ne photoshope pas pour le rendre encore plus antipathique.

Posté par borghesio à 10:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Rentrées d'antan...

__________________________________________________________

 

 

1945a

 

1947 (2)

1947a

1947

1949

1951a

1951b

1951c

1951d

1951e

1954

1955

1963

1963a

1963b

1963c

1964

1964a

1964b

 

 

1970

 

1970a

1975

Et en 1975, le retour des pattes d'eph' !

Crédit Hélier AFP

Posté par borghesio à 10:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

04 septembre 2016

Il a changé, mais en pire.

____________________________________________

 

Le pire des reproches qu'on fera à Hollande: avoir permis, par sa nullité et la trahison de classe, le retour possible (sinon probable) de Sarkozy.

la_hainejpgw451a-8ca27

Posté par borghesio à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2016

La burqa à l'école - Les bons côtés.

________________________________________

 

Capture

Source:

What a wonderful world

Le blog du dessinateur Zep sur Le Monde.fr

http://zepworld.blog.lemonde.fr

Posté par borghesio à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2016

Macron en Brutus - Pompée, c'est déjà gros mais Hollande en César...

 

2048x1536-fit_morte-di-cesare-photomontage-assumeSource 20mn.fr

r25b

La trahison des idéaux, c'est plutôt Hollande qui l'assume depuis plus de quatre ans.

Quant à pompée Brutus-Pompée Macron, qui est allé chercher ce type ni de gauche ni de gauche, bien au contraire? Tout se paye un jour...

Ici, c'est plutôt en Tulius Detritus qu'on imagine Macron. Et... les rats quittent le navire!

 

blog fun -rats tous a la flotte

Posté par borghesio à 10:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 août 2016

Repenser l'amende douanière, lui retirer son cractère d'automacité.

 

 

731ee7d6-4f5e-11e2-8edb-f21234471230-493x328J'évoque là le sort fait aux "mules", ces personnes qui ingèrent jusqu'à 2kg de cocaïne conditionnés dans des préservatifs afin de les livrer aux gros dealers installés en France.

La Guyane est particulièrement touchée. Il n'est pas de semaine sans que les douaniers n'interpellent, à Cayenne ou à Orly, un jeune qui se prépare à voyager ainsi, au péril de sa vie, pour un gain dérisoire (on parle de "prime" de 1.500 à 2.000 euros, souvent destinés à l'achat d'un scooter). L'infraction étant caractérisée, le procès arrive vite et le fautif écope d'une peine de prison relativement faible (de un à deux ans dont une grosse partie ferme) qu'il exécute dans la foulée.

C'est à la sortie que ça se complique. Parce que l'amende douanière calculée sur la valeur estimée de la marchandise le met complètement sur la paille, sans aucune chance de s'en sortir par des moyens "honnêtes (on arrive vite à des montants de 10 à 20.000 euros, voire davantage). De deux choses l'une: ou le condamné est sans ressources et sans emploi et il végétera avec le RSA (non saisissable) ou il en trouve un et le fisc lui tombe dessus, saisissant la quotité disponible, ne lui laissant que le RSA pour survivre. Dans ces conditions, quel intérêt a-t-il à travailler, à se réinsérer dans la société des honnêtes gens?

 

Drogue. Malgré les risques, les "mules" se multiplient

D'habitude, c'est de Cayenne, en Guyane, qu'embarque vers l'Europe le plus grand nombre de " mules ", ces passeurs qui transportent la cocaïne dans leurs bagages ou même " in corpore ", ingérant des dizaines d'" ovules " thermo-soudés. L'étudiante martiniquaise était, elle, partie de Fort-de- France.

http://www.letelegramme.fr

 

Pas question de tomber dans le laxisme. Parce que participer à un commerce de la mort est inacceptable ; et le risque d'un accident mortel pour la mule est considérable (il suffit pour cela qu'un préservatif craque dans le tube digestif). Mais entre un renforcement de la sanction pénale et une perpèt fiscale", on doit pouvoir:

- améliorer la sanction / dissuasion ;

- ne pas enfermer socialement un petit con pour le reste de sa vie.

Augmentons le temps d'incarcération, ajoutons des sanctions de substitution (résidence surveillée, port du bracelet électronique, interdiction de séjour, obligation de travailler ou de suivre une vraie formation qualifiante, etc.) Et calculons l'amende douanière non pas en fonction de la marchandise, mais en fonction des capacités réelles du délinquant (réduction, étalement dans le temps par des saisies d'un montant raisonnable)

On évitera ainsi que certains ne récidivent... Pour payer leur amende.

benjamin borghésio

Posté par borghesio à 14:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Chicago, 1921. Pourquoi j'associe cela à l'actualité?

burkini chicago

Source: criminocorpus

Posté par borghesio à 12:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2016

Ce texte superbe n'a pas pris une ride

 

proclamation_commune_paris_1871_monde_illustre

 

commune paris

 

Posté par borghesio à 18:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

18 août 2016

Chercher à comprendre ce qui nous arrive.

__________________________

Quand l'État est défaillant, les sorcières apparaissent

Le climat où poussent les héros est chaotique et fiévreux. Lorsque l'écroulement politique a tout anéanti, lorsque la vie est un désert de sens, le besoin d'espérer favorise la naissance des héros.

http://www.huffingtonpost.fr


______________________

 

Les nigauds qui gobent n'importe quoi

Nous vivons actuellement une période critique. Les épidémies de croyances sont régulières et meurtrières dans toute l'histoire humaine. L'argent fou du Proche-Orient et la mondialisation instantanée des informations donnent à ces épidémies une puissance immense. Les musulmans payent très cher cette catastrophe culturelle, et nous aussi.

http://www.huffingtonpost.fr

 

 

 

Posté par borghesio à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 août 2016

Un projet de reprise...

timeisgone

 

Avec un tempo modéré

 

A bientôt

Posté par borghesio à 17:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 août 2016

De retour après....

Moultes péripéties techniques et... sanitaires

Le téléphone reviandra bientôt (je ne peux pas recevoir mais... émettre, ça va vite changer (du moins j'espère)

J'ai perdu mes données, envoyez votre numéro en utilisant le lien "contactez l'auteur (en haut à gauche du blog). Je vous appellerai

Cordialement

Posté par borghesio à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 mars 2016

Temps, sans doute, de passer à autre chose

En cessant de commenter l'actualité, et de se consacrer à des blogs thématiques (bagnedeguyane.fr, Belém, etc.)

 

Merci aux lecteurs habituels. Ce blog demeurera en ligne.

 

chat_bonjour

Posté par borghesio à 14:55 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

29 février 2016

Même Xavier Bertrand le dit alors...

"Je voterais" la réforme El Khomri du droit du travail "mais elle est quand même déséquilibrée. Il y a, à mon sens, des garanties pour les salariés qui manquent. J'ai toujours eu à coeur quand j'étais ministre du Travail et de l'Emploi, que les textes soient équilibrés: des avancées pour les employeurs qui recrutent mais aussi des avancées pour les salariés. Là, les avancées pour les salariés, on ne les voit pas, on les voit peu".

(lepoint.fr)

 

PHOc8096052-9b4a-11e4-84d5-ccdc31124705-805x453On ne se souvient guère des avancées pour les salariés octroyées par Bertrand quand il était en fonction (c'est dire!), et on ajoutera les réserves de l'ultra libéral Attali contre la loi el Khomri. Trop, c'est trop. "Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit" (Lacordaire, la maxime n'a jamais été aussi criante)

Or Macron, el Khomri, Valls et Hollande veulent, avec leur projet de réforme" détricoter la loi. Luttons contre cette forfaiture, notons que la pétition initiée par C. de Haas approche déjà le million de signataires.

Loi Travail, NON - Macron, el Khomri et Valls, dégagez! - Le blog de benjamin borghésio

Ici on fait assez peu dans la pétition, mais là c'est indispensable. Loi Travail : non,...


Ce n'est qu'un début, rien n'est irréversible. Le pays dans la rue a dégagé le CPE et Villepin en 2007, il peut tout aussi bien dégager Valls et Macron en 2016.

Le faux prétexte - privilégier la négociation et le référendum dans l'entreprise - ne tient pas une seconde, car le déséquilibre entre les deux parties est total. C'est le patron qui choisit la question à poser, son intitulé, le moment adéquat ; il peut aussi (comme pour Smart) l'agrémenter d'un chantage à l'emploi ("oui, sinon je délocalise, ou je ferme")

 

Posté par borghesio à 03:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 février 2016

La revue (3)

 

 

Le livre de Sarkozy analysé par un logiciel détecteur de "nègre" littéraire

Publication: POLITIQUE - On n'arrête pas le progrès. Une start-up suisse romande baptisée OrphAnalytics a développé un logiciel censé détecter les auteurs qui recourent à des "nègres" ou des ghostwriters pour rédiger leurs travaux à leur place.

http://www.huffingtonpost.fr

 Un pur scandale.

Lutte contre le bizutage à l'Ensam : les " gadzarts " font de la résistance

Le Monde | * Mis à jour le | Par Laura Buratti En effet, les " gadzarts ", les anciens de l'Ensam, représentent 55 % des membres du conseil d'administration ; ce qui, selon le rapport, " donne le sentiment d'une mise sous tutelle permanente du directeur général ".

http://www.lemonde.fr

 Moreas, commissaire honoraire, toujours aussi incisif.

Vers un droit d'arrestation

Une nouvelle loi antiterroriste (la 5 ème, la 6 ème depuis le début du quinquennat de François Hollande ?) va remiser l'état d'urgence au musée des oubliettes. En attendant que n'arrive " l'état d'extrême-urgence ".

http://moreas.blog.lemonde.fr

 Une réponse à la crise de l'élevage

Surendettés, des éleveurs choisissent de sortir du " dépenser plus pour produire plus "

Deux ans plus tard, en cette fin de février, le vert luisant des champs qui mènent à la ferme est désormais facteur de soulagement pour le couple. D'ici à quelques jours, quand le sol aura épongé la pluie tombée cet hiver, les soixante vaches laitières de l'élevage pourront sortir paître.

http://www.lemonde.fr

 

Posté par borghesio à 02:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2016

"On vaut mieux que ça"

 

 

Posté par borghesio à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2016

Réforme du travail : le gouvernement veut revenir sur l’acquis social de verser un salaire.

 

180216_3-820x439

Selon la nouvelle ministre du travail, il était plus que temps de s’attaquer à cet épineux problème de versement de salaire. « Oui c’est un très vieil acquis social (1896, NDLR) mais qui n’a plus lieu d’être au regard de l’économie d’aujourd’hui, en 2016 » explique Myriam El Khomri qui a suivi les conseils de Pierre Gattaz. « Chaque année, nous demandions au gouvernement de mettre fin à ce diktat financier et syndicaliste qui force les pauvres entrepreneurs à verser de l’argent à des gens qu’ils connaissent à peine et ce chaque mois !».

Délivrées de cette charge, les entreprises devraient voir leur bénéfices augmenter très rapidement et plusieurs grands patrons se sont immédiatement félicités d’une telle mesure. « C’est une fantastique initiative pour l’investissement, cela va dégager des sommes faramineuses » s’est réjoui un autre patron pleurant de joie, ajoutant que cela permettrait peut-être aussi des embauches en masse. « Près de 98% des patrons se disent prêts à embaucher quelqu’un s’il n’y a plus d’obligation de salaire, c’est un signal fort pour l’économie » ajoute aussi Pierre Gattaz.

La ministre réfléchit aussi à d’autres possibilités d’amélioration du droit du travail comme par exemple l’obligation pour un salarié de verser une prime ou un salaire à son employeur pour le remercier de lui donner du travail. Et la ministre d’expliquer très simplement la méthode de calcul. « Versé chaque mois, cela pourrait être calculé sur les heures passées par l’employé dans l’entreprise »

gorafi

Posté par borghesio à 02:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,